Gonflage du pneu

Écrit par les experts Ooreka

Un geste d'entretien à la portée de tous

Voiture grise gonflage main

Comment gonfler ses pneus ?

Le gonflage des pneumatiques peut-être effectué par un professionnel, mais il s'agit surtout d'un geste accessible à monsieur Tout-le-monde.

Il est conseillé de le faire à froid, c'est-à-dire lorsque le véhicule n'a pas roulé depuis 2 heures, ou bien maximum après avoir roulé quelques minutes seulement à allure réduite (environ 3 km).

Les étapes sont les suivantes :

  • Enlever le bouchon de valve.
  • Appliquer l'embout du tuyau de gonflage sur la valve et vérifier l'étanchéité de l'ensemble : l'air ne doit pas d'échapper et la pression doit apparaître sur le manomètre (voir pistolet de gonflage).
  • Ajouter de la pression par vagues successives et la vérifier entre chaque influx.
  • Enlever de la pression si nécessaire.
  • Enlever l'embout du tuyau de gonflage (avec délicatesse).
  • Remettre le bouchon de valve.

Il est conseillé de vérifier la pression de ses pneus une fois par mois.

Important : n'oubliez pas la roue de secours !

Le gonflage à l'azote ?

Les professionnels de l'automobile et du pneumatique proposent souvent un gonflage des pneus à l'azote.

  • Avantage : l'azote est un gaz inerte et très stable qui permet 4 fois moins de déperditions de pression qu'un gonflage à l'air.
  • Limite : cela ne doit pas empêcher de vérifier régulièrement les pressions de son véhicule afin de s'assurer qu'aucune fuite n'est apparue

À noter : il y a déjà 78 % d'azote dans l'air et l'azote peut donc est « mélangé » à l'air sans aucun souci.


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !