Pneu neige

Écrit par les experts Ooreka

A l'heure d'hiver, s'équiper de 4 pneus hiver ou « neige » augmente la sécurité et la sérénité.

Pneu fond noir neige

Qu'est-ce qu'un pneu neige ?

Appelé communément « pneu neige », il conviendrait en fait d'appeler ce pneu « pneu hiver ». En effet, un pneu neige/hiver apporte non seulement des meilleures performances sur des sols enneigés, mais plus globalement sur des sols humides et lorsque les températures sont hivernales.

Les manufacturiers s'accordent en général à retenir la barre des 7 °C comme définissant une condition de roulage hivernale.

En deçà de cette limite, un pneumatique hiver proposera une meilleure motricité ainsi que des distances de freinage raccourcies, à la fois sur neige fraîche, neige tassée, verglas ou tout simplement sur route mouillée.

Comment fonctionne un pneu neige ?

Les spécificités du pneumatique neige/hiver portent principalement sur 2 caractéristiques :

  • Un mélange de gomme adapté qui permet un meilleur échauffement du pneu à basse température, et donc une meilleure adhérence, usure et résistance au roulement (impact sur la consommation de carburant).
  • Plus d'entaillement de la sculpture : un pneu hiver comporte 10 fois plus de lamelles qu'un pneu été afin de mieux évacuer l'eau et ainsi assurer un contact permanent et optimal avec la route.

Bon à savoir : équipé de pneus été, la distance de freinage par rapport au même freinage sur sol sec est multipliée par 2 sur route mouillée, par 4 sur route enneigée et par 8 sur verglas.

Conseils hivernaux et pneu neige

  • N'attendez pas la neige : s'équiper de pneu hiver garantit davantage de sécurité de l'automne au printemps, sans impact négatif sur la longévité des pneus.
    • Mieux vaut donc anticiper son achat plutôt que de se trouver dans la cohue de décembre lorsque les premières chutes de neige vident les stocks disponibles et encombrent les carnets de rendez-vous des distributeurs.
    • Lors du passage à l'heure d'hiver : chaussez donc vos pneus neige !
  • Par 4 ! Les pneus hiver doivent se monter par 4 pour être efficaces : en effet, n'en monter que 2 provoquerait un déséquilibre et une perte d'adhérence sur l'essieu non équipé (selon le tracé de la route, la motricité du véhicule, etc.).
  • Heure d'été = pneus été.
    • Lorsque le retour du printemps garantit des températures plus clémentes et des sols plus secs, le retour à une monte de pneus été procure un comportement routier optimisé.
    • Rechaussez donc vos 4 pneus été au passage à l'heure d'été. NB : il est conseillé de stocker les 4 pneus non montés dans des endroits secs et à l'abri des rayons du soleil.
    • Certains distributeurs proposent des solutions de gardiennage des pneus : utile lorsque la cave ou le garage personnel est saturé !
  • S'équiper de roues complètes ?
    • Certains souhaiteraient s'équiper de « roues hiver » complètes et ainsi faire l'acquisition de nouvelles jantes.
    • Cela peut notamment permettre de préserver les jantes été des agressions de l'hiver (sel sur les routes en priorité).
    • Cela étant, il n'y a aucune obligation dans ce sens et il est tout à fait possible de se limiter au changement des pneus en gardant les jantes d'origine.
  • Le pneu neige ne dispense pas de réduire sa vitesse, de rouler de façon souple, ni de s'équiper d'équipements adaptés (chaînes/chaussettes à neige) lorsque c'est nécessaire, notamment lorsque c'est imposé pour gravir certains cols.

Loi et marquage de ce pneu

Certains pays ou régions européennes (en Allemagne, Autriche ou Italie par exemple) imposent la monte de pneumatiques hiver ou plus généralement d'un « équipement adapté », ce qui peut notamment influencer sur le remboursement accordé par une assurance lors d'un accident.

En France, si des réflexions sont en cours sur le sujet, il n'existe pas de lois imposant la monte de pneus hiver. Voici ce que la loi impose en revanche déjà :

  • Obligation de monter 2 pneus de même type sur un même essieu (donc 2 été ou 2 hiver, mais pas de mélange des deux sur un essieu).
  • Les obligations de montes sont les mêmes que celles pour les pneus été (lien vers « Lire un pneu ») à savoir respect des homologations constructeurs, homogénéité par essieu, etc.
  • Il est toléré sur lors d'une monte en pneus neige/hiver de diminuer l'indice de vitesse (d'un ou deux niveaux) par rapport à l'homologation été de première monte.
    • Ainsi un véhicule équipé en 205/55R16 91V en été peut par exemple s'équiper en 205/55R16 91H.
    • Cela peut permettre de faire quelques économies, tout en respectant la loi et sa sécurité.

Un pneumatique neige est identifiable par un ou deux marquages spécifiques :

  • M+S = Mud and Snow : caractérise un pneumatique hiver (le manufacturier décide lui-même d'apposer ou non ce marquage).
  • 3 Peaks Mountain Snow Flake (3PMSF) : désigne un pneu neige répondant à des tests spécifiques (plus contraignant et significatif que le marquage M+S).

Prix du pneu neige

Un pneu neige/hiver est en général plus cher de l'ordre de 20 % que son équivalent été. Pour rappel, la diminution possible de l'indice de vitesse peut éventuellement permettre quelques économies.

Il faut également prendre en compte le service associé à chaque opération de monte/démonte (équilibrage, permutations, changement des valves, stockage, achat de jantes, etc.).


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
corentin delobel

avocat - docteur en droit | cabinet delobel

Expert

claude garnier

magistrat honoraire

Expert

louis marie poutchoko siewe

electromécanique | ets bulco

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !