Pneu runflat

Écrit par les experts Ooreka

Plus besoin de roue de secours, le pneu runflat permet de continuer à rouler 100 km malgré une crevaison.

Si le pneu increvable existe, il n'est pas commercialisé à grande échelle et d'autres solutions de mobilité étendue permettent à l'automobiliste d'éviter le recours à une roue de secours en cas de crevaison. C'est le cas du pneu à roulage à plat aussi appelé pneu runflat.

Le pneu runflat à flancs autoporteurs

Voiture goudron arriere

La technologie runflat est aussi appelée pneu à flancs autoporteurs.

  • En effet, ce pneumatique a des flancs renforcés qui lui permettent de continuer à rouler sur une certaine distance en cas de crevaison, ceci afin de ne pas être immobilisé et de pouvoir se dépanner.
  • Il ne s‘agit donc pas d'un pneu increvable, mais d'une technologie qui facilite « l'expérience crevaison ».

BMW a sorti beaucoup de véhicules équipés d'origine de cette technologie que l'on retrouve sous différents noms commerciaux (RFT chez Bridgestone, EMT chez Goodyear, SSR chez Continental, ZP chez Michelin, Runflat chez beaucoup d'autres).

Au-delà d'une mobilité étendue (en général environ 100 km à 80 km/h), ce type de pneu permet aussi de dégager l'espace de la roue de secours dans le véhicule et de l'alléger (véhicule moins lourd = moins de carburant consommé).

En revanche, il proposera une conduite plus raide, davantage sportive et est vendu 15 %-20 % plus cher que son équivalent traditionnel.

Bon à savoir : la technologie runflat est efficace en cas de crevaison sur la bande de roulement, mais n'est pas garantie si un flanc est percé. À noter également : une réparation d'un pneu runflat implique la perte de ses capacités spécifiques.

La spécificité du Pax de Michelin

Le Pax-System est une technologie de Michelin qui a été notamment utilisée sur Renault Scénic, phase 2. Sur la jante, repose un support plastique, intercalé donc entre la jante et le pneu.

Ce support permettra au pneu de venir s'appuyer dessus en cas de crevaison, et non pas sur la jante.

  • Il permet de rouler 200 km à 80 km/h, soit davantage que les technologies runflat traditionnelles.
  • En revanche, les roues et le matériel de réparation impliquent un équipement spécifique et donc une complexité lorsque le pneu doit être changé (crevaison ou simple remplacement dû à l'usure).
  • Cette technologie est en perte de vitesse (ne se retrouve sur aucun modèle récent) et reste assez marginale sur le marché.

Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
emeric giron

toutes assurances, assurances prêts risque aggravé | ethica assurances

Expert

pf
philippe fouilleul

auto école | philippe fouilleul formations

Expert

JR
julien rasoaveloson

avocat depuis plus de 22 ans | cabinet rasoaveloson

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.