/ /
/

10 moyens d'économiser son carburant

10 moyens d'économiser son carburant

Écrit par les experts Ooreka

Comme la majorité des français, vous roulez probablement entre 10 et 15 000 km par an. Ainsi si vous réduisez votre consommation de 1 L aux 100 km, vous économisez 150 L ou 250 €/an.

Et le carburant de votre véhicule n’est pas seulement utilisé pour rouler :

  • Utiliser l'air conditionné de sa voiture consomme entre 5 et 10% sur un plein selon le modèle.
  • Idem pour le préchauffage de l’habitacle pendant l’hiver avant de prendre la voiture, 5 min par jour sur une période de 3 mois, engloutira pas loin d'un plein sans parcourir le moindre kilomètre !
  • Consommation à l’arrêt : 10 min par jour pendant 2 mois = 1 plein. Lors d'attente prolongée, au feu rouge, à la sortie d'école, en allant chercher le pain, ne laissez pas tourner votre moteur inutilement.

Vous avez donc vraiment intérêt à contrôler la consommation de votre véhicule !

Voici nos conseils pour vous y aider.

Profiter de l’élan de sa voiture

Profiter de l’élan de sa voiture

Vous repérez un feu au loin qui devient rouge, un stop pointe le bout de son nez ou vous arrivez à un péage ? Pas la peine de garder le pied sur l'accélérateur, laissez la voiture rouler jusqu'à l'arrêt à marquer et freinez seulement lorsque vous l'atteignez.

En effet, dès l'instant où votre pied ne touche plus la pédale d'accélération, l'alimentation en carburant est coupée.

De même, dès que vous le pouvez, évitez d'accélérer :

  • Au démarrage, le must est de faire une courte accélération et ensuite d'entretenir l'élan pris en fonction de la configuration de la route.
  • Environ 40 % des accélérations peuvent être évitées.

Anticiper les ralentissements et les arrêts de cette façon évite une surconsommation de carburant de 50 % ! Ça vaut le coup de lever le pied.

À noter : pour anticiper au mieux les ralentissements à venir, n'hésitez pas à jeter un coup d'œil dans le pare-brise de la voiture... qui roule devant vous.

Couper le moteur

Couper le moteur

Un bon réflexe à prendre est de couper son moteur pour tous les arrêts de plus de 30 secondes — c'est-à-dire 50 % des arrêts :

  • Aux feux rouges, à la station-service, dans les embouteillages, à un passage à niveau, etc. : les occasions d'arrêts sont multiples. Apprenez à en tirer profit !
  • 15 % de votre consommation de carburant peut ainsi être sauvée.

Stop aux idées reçues :

  • Il est préférable de laisser son moteur tourner 1 minute à l'arrêt que de l'éteindre puis le redémarrer : FAUX.
  • Laisser un moteur tourner pendant plus de 60 secondes consomme plus de carburant que de l'arrêter et de le redémarrer 60 secondes plus tard.

Et pour les flemmards qui n'ont pas envie de couper leur moteur manuellement à chaque arrêt un peu prolongé, choisissez un modèle de voiture équipé du système « Stop & start » :

  • pour les modèles à boîte manuelle : il suffit de relâcher l'embrayage au point mort pour que le moteur s'arrête et de réappuyer sur la pédale d'embrayage pour le relancer ;
  • pour les modèles à boîte automatique : en maintenant le pied sur la pédale de frein, le moteur se coupe. Il se relance dès l'instant où vous relâchez le pied du frein.

Ne pas négliger ses pneus

Ne pas négliger ses pneus

20 % de la consommation totale de votre véhicule passe dans les pneus. Il est donc absolument nécessaire qu'ils soient bien gonflés et en bon état.

Pour cela, effectuez un contrôle de la pression de vos pneus tous les mois :

  • Vous trouverez dans la trappe à carburant ou dans l'encadrement de la portière côté conducteur une étiquette sur laquelle est indiquée la pression conseillée par le constructeur de la voiture : prévoyez 0,3 bar de plus que le chiffre indiqué pour compenser la perte de pression post-gonflage.
  • Des pneus sous-gonflés augmentent la consommation de carburant de 5 %.

Vérifiez également leur état d'usure :

  • Des pneus lisses adhéreront moins bien à la route (devenant même dangereux sur chaussée mouillée) et entraîneront une hausse de la consommation.
  • Vos pneus ne doivent jamais s'user au-delà du témoin d'usure : les témoins d'usure se trouvent dans les rainures du pneu et permettent de vérifier qu'elles sont au moins à 1,6 mm (minimum légal).
  • Assurez-vous qu'ils n'ont aucun défaut sur les côtés (choc, pointe, etc.) qui risqueraient de provoquer une crevaison lente.

Adopter une conduite souple

Adopter une conduite souple

Vous détestez conduire ? Vous préférez le frein à l'accélérateur ? Vous avez plus d'une fois manqué de percuter brutalement des créatures plus ou moins vivantes (hérissons, arbres, vieilles dames, caniches de ces vieilles dames, lampadaires, etc.) ? Notez qu'une telle brutalité se ressent sur votre budget essence. Hé oui.

Réduire ses frais de carburant passe aussi par l'adoption d'une conduite souple et fluide :

  • Respectez les limitations de vitesse :
    • Réduire votre vitesse de 20 km/h peut vous faire économiser jusqu'à 20 % de carburant.
    • Autrement dit, si vous consommez 8 L/100 km en roulant à 130 km/h, vous ne consommerez plus que 6,4 L/100 km en roulant à 110 km/h.
    • Sur un trajet de 100 km, vous économiserez donc plus de 1,3 L de carburant.
    • D'autant plus intéressant que rouler à 130 km/h au lieu de 110 ne vous fera gagner que 8 minutes et des poussières.
  • Quand vous accélérez, faites-le progressivement et une fois arrivé à la vitesse souhaitée, gardez-la stable : une conduite par à-coups use les pneus et les plaquettes de frein beaucoup plus rapidement.
  • Passez les vitesses à 2 000 – 2 200 /tr/min maximum (plus le régime du moteur est élevé, plus la consommation de carburant l'est aussi).
  • Au lieu de freiner, passez à la vitesse inférieure : lorsque vous rétrogradez, votre automobile ne consomme aucun carburant. Imbattable, donc, en matière d'économies d'énergie !

Bon à savoir : une conduite nerveuse ou agressive augmente votre consommation de carburant de 40 % en agglomération et de 20 % sur autoroute... ça vaut le coup de rester zen !

Climatiser malin

Climatiser malin

L'usage de la climatisation peut parfois avoir un impact conséquent sur votre consommation de carburant. Vous ne devez pas agir de la même façon selon votre vitesse.

Quand vous roulez à de faibles vitesses (en agglomération par exemple) :

  • l'enclenchement de la climatisation peut augmenter votre consommation de carburant de 20 % ;
  • il est donc largement préférable de rouler avec vos vitres légèrement ouvertes pendant quelques minutes ;
  • même si vous allumez la clim après, le courant d'air provoqué par l'ouverture des vitres fournira de l'air frais au condenseur de la climatisation, qui aura donc besoin de moins d'énergie pour fonctionner correctement.

En revanche, si vous roulez vite (sur autoroutes notamment), et que la température est insupportable :

  • il est conseillé de rouler avec la climatisation allumée plutôt que fenêtres ouvertes ;
  • l'ouverture d'une ou plusieurs fenêtres perturberait l'aérodynamisme de votre véhicule et entraînerait une hausse de la consommation du carburant.

Même s'il est vrai que rouler avec la climatisation en marche n'augmentera que peu la consommation de carburant, si votre clim est défectueuse, ce n'est pas la même histoire : pensez donc à faire contrôler son dispositif régulièrement.

Éviter de faire chauffer son engin inutilement

Éviter de faire chauffer son engin inutilement

Qui n'a jamais été tenté de faire chauffer son bolide au feu rouge, pour se mettre dans la peau, quelques instants, d'un véritable dieu de l'asphalte ?

Ou plus simplement de faire chauffer sa voiture 15 min avant de prendre la route l'hiver, histoire qu'elle ne soit pas un frigo total quand vous monterez dedans ?

Même si vos intentions sont louables, elles sont coûteuses en carburant !

  • Malgré de nombreuses idées reçues, tout juste démarré, votre véhicule est prêt à partir.
  • Si toutefois il fait vraiment frisquet dehors et que vos vitres sont givrées, une incartade est permise : mais ne faites pas chauffer la voiture plus de 5 min avant de partir.

Bon à savoir : pour un moteur essence, le meilleur régime se situe entre 2 000 et 2 500 tours/min et pour un moteur diesel, plutôt entre 1 500 et 2 000 tours/min.

Le régulateur de vitesse : un ami qui vous veut du bien

Le régulateur de vitesse : un ami qui vous veut du bien

Le régulateur de vitesse, contrairement aux idées reçues, est adapté à la fois aux vitesses importantes et aux vitesses basses. Il n'est donc pas réservé qu'aux autoroutes.

Vous pouvez ainsi l'enclencher sur les nationales, les rocades et même en agglomération puisqu'il est utilisable à partir de 30 km/h.

Le régulateur de vitesse a de nombreux atouts dans sa manche :

  • Il entretient la vitesse du véhicule à la perfection : en maintenant une allure régulière sur l'ensemble d'un trajet, une voiture émet 20 % de moins de rejets de CO2.
  • Il évite les relances : fini le pied en suspens au dessus de l'accélérateur et finis aussi les excès de vitesse accidentels !
  • Il optimise la consommation de carburant : puisqu'il empêche d'accélérer, vous pouvez dire adieu au 50 % d'énergie consommée due aux accélérations (en ville).

Attention : gardez bien le pied sur la pédale de frein pour réagir vite en cas d'obstacle et n'utilisez pas le régulateur de vitesse sur chaussée glissante !

Optimiser ses trajets

Optimiser ses trajets

Tenir compte des spécificités des trajets que vous faites est un moyen très efficace de diminuer sa consommation de carburant, que ce soit pour vos trajets quotidiens :

  • Vous prenez ces routes tous les jours, vous savez donc où sont les feux, les ronds-points, les intersections... bref vous êtes en mesure d'anticiper ;
  • Ainsi, sur un même trajet, en relâchant l'accélérateur dès que possible, vous pouvez économiser jusqu'à la moitié du carburant nécessaire à faire ce trajet mais le nez en l'air et ce, sans perdre de temps !

... Mais aussi pour des trajets plus occasionnels (départ en vacances par exemple) :

  • Essayez d'éviter de prendre la route s'il y a des gros bouchons prévus : dans les embouteillages, vous démarrez et freinez très souvent, ce qui entraîne de grosses pertes d'énergie.
  • Pensez à comparer les prix des carburants affichés dans les stations-service sur la route que vous prenez. Pour cela, rendez-vous sur ce site : il liste les prix des stations-service de France, avec des mises à jour toutes les 2 semaines. Ce site est aussi très utile pour trouver la station-service la moins chère près de chez vous.

À noter : le meilleur moyen d'économiser du carburant reste encore de ne pas en consommer ! Dans cette optique, évitez les petits trajets ou trajets inutiles.

Charger sa voiture intelligemment

Charger sa voiture intelligemment

Le chargement de la voiture a elle aussi un impact sur la consommation de carburant. En effet, plus elle est légère, moins elle sera gourmande en carburant. Ainsi :

  • Au quotidien :
    • Évitez de transporter des objets inutiles : outils, matériels lourds, etc.
    • Ne laissez pas la galerie, les barres de toit et/ou le coffre sur le toit de votre voiture si vous n'en avez pas besoin : ces accessoires cassent l'aérodynamisme du véhicule et peuvent ainsi augmenter sa consommation de 10 à 20 %.
  • Pour les départs en vacances ou quand vous avez besoin de beaucoup charger votre véhicule : répartissez au maximum les charges sur l'ensemble de la voiture.

Chouchouter sa voiture

Chouchouter sa voiture

Le vintage, c'est bien, mais il y a des limites. À vous, dont la vieille voiture est tellement sale et délabrée que vous ne vous rappelez même plus de sa couleur d'origine, à vous, qui évitez consciencieusement votre garagiste depuis que vous avez malencontreusement écrasé sa belette domestique, sachez que moins vous prenez soin de votre voiture, plus elle est gourmande en carburant.

Les petits malins se consoleront certainement en se disant que leur R5 centenaire consomme autant qu'une Porsche Cayenne flambant neuve. Certes. Toutefois, si vous n'êtes pas un adepte de l'autopersuasion, vous pouvez également :

  • Vidanger votre moteur régulièrement :
    • Dans l'idéal, cette opération est à effectuer tous les 15 000 km environ, c'est-à-dire une fois par an en moyenne.
    • En effet, un moteur encrassé peinera plus et donc aura besoin de plus de carburant.
    • Un moteur mal réglé peut consommer 25 % de plus qu'un système en bonne santé !
  • Faire réviser régulièrement votre véhicule :
    • D'une façon plus générale, tous les 20 000 à 30 000 km : tous les ans si vous roulez beaucoup, tous les deux ans si vous roulez moins.
    • Pour utiliser le moins de carburant possible, tous les composants de votre véhicule doivent être en parfait état.
  • Bichonner la carrosserie : une bosse ou une rayure peuvent dégrader l'aérodynamisme de votre voiture et donc augmenter sa consommation de carburant.

Fiez-vous à votre carnet d'entretien et à votre tableau de bord pour savoir quand emmener votre bolide au garage.

Bon à savoir : avec une voiture parfaitement entretenue, vous économisez 1 L de carburant tous les 100 km roulés.

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Une voiture ça coûte cher, alors autant ne pas se priver de faire des économies. Vous n'en avez pas assez ? Découvrez nos autres contenus :

Aussi, faites le check-up complet de votre véhicule en téléchargeant le guide de l'entretien de voiture.

3 commentaires

pilotys, le 14/08/2017

Je suis heureuse de lire que laisser tourner le moteur pour rien consomme..inutilement combien je vois de personnes parler ou attendre et regarder en laissant le moteur tourner sans parler de la pollution dont vous ne parlez pas dommage ..
J'ai appris des choses en tout cas merci

ipséité, le 24/07/2015

Article convainquant, plusieurs actions simples à mettre en œuvre, informations nouvelles et précises, il n'y a plus qu'à appliquer et constater les économies ! Merci !

gparizeau321, le 22/09/2014

Merci de partager ces conseils. Je n'aurais pas pensé aux pneus en considérant des moyens de consommer moins de carburant. C'est très utile de savoir, comme l'essence devient très cher.

Gaston Parizeau | <a href='http://www.pneusdk.ca/pneus.html' >http://www.pneusdk.ca/pneus.html</a>

Commenter
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !